Avant qu’un nouveau médicament ou traitement ne soit proposé à une personne malade , il doit subir des tests rigoureux afin de prouver qu’il aide à contrer, à contrôler ou à éliminer la maladie pour laquelle il est destiné, sans engendrer trop d’effets secondaires importuns. Les tests médicaux sur l’être humain représentent l’une des dernières étapes requises avant qu’un médicament ne puisse être soumis à l’approbation d’une institution en charge de la santé pour la sécurité des personnes.

Une occasion inespérée

Le volontaire qui participe à un test médical doit être en parfaite santé  et pour ce faire, il subit un examen médical complet qui constitue une mise à jour de son état de santé. Au cours de ces préliminaires, les patients sont mieux suivis et reçoivent plus d’attention de l’équipe en charge des examens. Une fois cette phase préliminaire terminée, les profils intéressants sont retenus et pourront bénéficier des autres privilèges. Ces privilèges représentent entre autres un traitement gratuit ou encore une rémunération pouvant excéder les 3000 euros (Votre notre dossier concernant la rémunération des tests médicaux).

Est ce dangereux ?

Certes ces types d’études suscitent beaucoup d’interrogations, mais quand les bonnes décisions sont prises, les évènements se déroulent bien et sans embuches. Ce qui d’un côté exprime la qualité et l’expertise de l’équipe médicale (voir les avantages d’un test médical rémunéré). La fin des recherches a souvent prouvé le contraire des rumeurs effrayantes qui se tiennent à propos des essais cliniques.

Les tests médicaux rémunérés

La majorité pour ne pas dire la quasi-totalité des tests médicaux est indemnisée. La rémunération varie en fonction du type d’étude qui est menée, des contraintes qu’elle impose, du produit testé et de sa durée. Mais en général, elles sont assez intéressantes et ne poursuivent qu’un seul objectif commun, le bien-être de la population.

Les moyens mis en œuvres

Les recherches dans le domaine sanitaire sont menées dans des laboratoires sous le commandement et la surveillance de médecins qualifiés, experts de la branche test médicament médicale dans laquelle s’effectue l’étude. Les médecins sont amenés à renseigner les personnes qu’ils sollicitent pour participer à la recherche (voir les conditions pour participer à un essai clinique rémunéré), et recueillir leur approbation éclairée par écrit, conformément à la loi en vigueur. Toute personne ayant consenti à participer à une recherche est libre de retirer son consentement à tout moment. Outre ces mesures, les promoteurs mettent les moyens financiers suffisants pour doter l’étude d’équipements assez évolués afin que les résultats d’expériences soient convaincants.

Des tests pour sauver des vies

Parce que la science doit toujours faire mieux et que la recherche scientifique doit également faire ses preuves, les essais ou tests médicaux restent indispensables (voir comment participer à un essai clinique rémunéré). Pour cela, il est inutile de prendre en compte les propos non justifiés mettant en doute la fiabilité et la sécurité de ces études, car contrairement à ce qui se dit elles contribuent en grande partie à sauver des vies et pas de les détruire (voir le déroulement d’une étude clinique rémunérée).