Comment se déroule un essai clinique ?

Un essai clinique est une étude qui permet de vérifier l’efficacité d’un traitement médical.En étant rémunéré (voir les informations sur les avantages et la rémunération), il faut qu’il y est une validité du traitement passe par un procédé qui représente en réalité l’essai. La question qui se pose est de savoir en quoi consiste ce procédé et en combien de marches se décline-t-il ?

L’importance d’un essai clinique

Comme il a été défini ci-haut, l’essai clinique est une procédure dont le but est d’évaluer l’efficience d’un traitement. Cette procédure consiste à noter les effets qu’un nouveau produit médical peut avoir sur les testeurs et sa force moléculaire contre des bactéries virulentes. Identifier les différentes façons d’administrer le médicament (est-ce en une prise de comprimés ? Une injection ? Ou encore une perfusion ?) et les méthodes de traitement sont sommairement les buts d’une telle initiative.

Mais, bien avant qu’une quelconque procédure expérimentale sur des humains ne soit autorisée par un comité compétent, une expérimentation sur des animaux doit être effectuée au préalable et les résultats qui en découlent doivent être approuvés. Ces expérimentations se déroulent généralement durant 6 ans.

medicament test rémunéré

Les effets secondaires des médicaments

Après une expérimentation animale réussie, on peut envisager un essai sur l’homme. L’essai clinique se décline en plusieurs étapes et sous la supervision des médecins. Tout d’abord, il est impératif d’évaluer la réaction des sujets-testeurs face au nouveau médicament. Pour cela, plusieurs doses sont progressivement administrées aux sujets sous un contrôle rigoureux.

Dans la majorité des essais cliniques effectués, 70% des produits pharmaceutiques confirment aisément cette première étape si la phase de l’expérimentation animale a été un succès.

La détermination de la dose optimale et minimale

Cette étape vise à déterminer, après un dosage progressif de la molécule, la quantité à administrer à un malade pour un meilleur traitement. Elle permet de connaître la petite dose pour laquelle le médicament sera efficace et les effets secondaires moindres.

En général, lorsqu’un médicament passe la phase cobaye animal et l’étape de la vérification des effets secondaires, l’étape de l’étude de la posologie se passe bien.

La comparaison au traitement classique

test medicament rémunéré

Au cours de cette étape, le traitement est confronté au traitement standard. Pour ce faire, deux groupements homogènes de plusieurs sujets malades sont constitués afin de décider de l’adoption du nouveau traitement. D’une part, on applique le nouveau traitement à un premier groupe et d’autre part le traitement de référence, au second groupe. Le médecin n’influe en rien la décision de retenir un nouveau traitement ou pas. Si les résultats de cette étude comparative sont favorables au nouveau traitement, le médicament est donc susceptible d’être mis en vente sur le marché par une autorisation de l’AMM.

Une fois que le médicament est disponible sur le marché, il est soumis à un contrôle étroit encore appelé pharmacovigilance. Le but de ce suivi après commercialisation est de notifier à l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, s’il y a lieu, une quelconque anomalie du médicament.

Ainsi, se déroule de façon générale, un essai clinique. Il faut noter que les sujets malades ne participent pas systématiquement à toutes les étapes. Chaque sujet est sollicité pour une étape donnée en fonction d’un certain nombre de critères bien définis.