Devenir cobaye humain

Les expériences médicales pour leur bonne marche se servent généralement d’animaux afin d’évaluer l’agressivité du cocktail pharmaceutique qui se prépare en laboratoire.

Outre, des essais sur des animaux, il est nécessaire de faire des tests sur des humains qui remplissent certaines conditions impératives et incontournables afin que les résultats soient acceptables. Pour cette raison, certaines personnes se proposent de devenir des cobayes d’expériences.

Ne devient pas cobaye humain qui veut. Il y a des enjeux et des risques d’après l’organisme pour une cause scientifique. Pour cela, le « métier » de cobaye humain impose un algorithme relativement complexe à passer pour jouir de ses atouts.

test clinique

Réussir à s’affranchir du programme de recrutement

Tellement bien réfléchis, des tests de sélection rigoureux sont en effet le seul moyen de limiter, d’assurer les participants de la rigueur accordée pour ces genres d’études. Étant donné que cette cause est bien payée, il est évident que de nombreuses personnes rêveraient d’en faire une source potentielle de revenus. Certains se demanderaient pourquoi tant de précautions ? Même si ces tests s’achèvent très bien, ce n’est pas une raison pour ne pas garantir davantage les volontaires. Afin de prendre le moins de risques lors d’un essai clinique, les investigateurs ont pris les dispositions possibles pour que seuls les meilleurs profils soient considérés pour le déroulement de l’étude.

Pour être absolument conditionné à devenir un cobaye humain, il est impératif de réussir les différents examens médicaux et cliniques. Mais avant il faut posséder une pièce d’identité pour passer les tests, c’est-à-dire avoir 18 ans. Ces examens sont validés si entre temps, le candidat a une bonne hygiène de vie c’est-à-dire qu’il n’est ni alcoolo ni dépendant d’une quelconque drogue. De plus avoir un régime équilibré est une condition sine qua non, car le « surpoids » n’est en aucun cas, un facteur d’éligibilité. Et enfin, le candidat doit avoir l’éthique de servir pour une cause commune et donnée consentement éclairé.

En général, les profils parfaits et éligibles sont ceux qui ne présentent aucun critère de non-inclusion.

tests médicaments rémunérés

Les avantages à devenir un cobaye humain

Les avantages pour un cobaye sont non seulement énormes, mais satisfont plusieurs besoins fondamentaux d’un être humain (voir notre dossier sur les avantages). En d’autres termes, le métier d’un cobaye humain est synonyme d’un honoraire annuel de près de 4500 euros (voir notre dossier sur la rémunération). En plus d’être bien payés pour leur disponibilité et leur décision humanitaire, ils reçoivent un traitement qui dans le meilleur des cas pourrait s’avérer bénéfique. Par exemple s’il s’agit d’un vaccin, le traitement est gratuit pour les cobayes.

Les inconvénients du métier

À côté de toutes les opportunités financières et médicales d’une étude clinique, il existe des inconvénients qui ne sont pas pour autant prédominants.

Tout d’abord, il faut noter qu’une expérimentation aussi capitale requiert de la disponibilité. Les cobayes sont donc contraints d’accorder le maximum de leur temps à cette recherche. Le plus grand désavantage de ces recherches et qui est sans conséquence sur les participants est que le traitement pourrait s’avérer inefficace. Enfin, les cobayes peuvent être appelés à accorder davantage de leur temps à ces études pour de meilleurs résultats.